Pages

Préparer l'examen ou concours

Préparer l'examen ou concours

Vous avez un concours? un examen?

Avant l'examen

Le premier conseil que l'on puisse vous donner, c'est de vous demander de travailler régulièrement et avec méthode. La préparation à l'examen,concours,.... doit débuter le plus tôt possible.
Ne remettez jamais votre préparation au dernier moment. Planifier votre travail à l'avance et respecter le calendrier que vous vous êtes fixés.
Les questions figurant à l'épreuve de Sciences Naturelles peuvent porter sur l'ensemble du programme, donc ne négligez aucun chapitre.
Pendant les grandes vacances, révisez votre programme.
Réalisez pendant vos révisions de courts résumés sur les notions essentielles.

La veille de l'examen,

n'oubliez pas de préparer soigneusement votre trousse  (stylos, règle, gommes, taille crayon, crayons noirs et de couleur préalablement bien taillés...).
Relisez vos résumés pour revoir certains détails importants.
Eviter de veiller si vous voulez avoir les idées claires le lendemain.

Le Jour de l'Examen


Réservez tout d'abord quelques minutes à la lecture du sujet. concentrez vous et soyez très attentif aux remarques éventuelles. Arrêtez-vous sur chaque mot important du questionnaire.
Une fois que vous avez décidé de traiter, en premier lieu, tel ou tel problème, relisez l'énonce une deuxième et éventuellement une troisième fois. Quand vous avez parfaitement compris ce qu'on vous demande, ne vous précipitez pas sur votre copie. Mettez d'abord en ordre vos idées sur une feuille de brouillon ; faites les calculs ou les schémas, s'il y a lieu.
Ensuite, passez à la rédaction. N'oubliez surtout pas de laisser une marge suffisante et de numéroter vos réponses.
Accordez le plus grand soin à la rédaction. Faites des réponses précises.
Utilisez des phrases courtes relativement faciles à construire.
Naturellement, une écriture soignée, parfaitement lisible sans ratures, sans abréviations, ni fautes d'orthographe, est de rigueur. N'oubliez pas que le correcteur tient compte de l'ordre et du soin dans la présentation de votre copie. Il peut diminuer votre note globale si les qualités énoncées ci-dessus n'y apparaissent pas.
Sachez, enfin, que tout développement hors-sujet est sanctionné sévèrement.Devant l'oubli de quelques détails sur le plan des connaissances, le correcteur pourra se montrer plus indulgent si votre copie se signale par une bonne présentation et par la logique du raisonnement.
- Si le sujet comporte un document à identifier et à analyser, rechercher tous les indices qui peuvent vous aider à le reconnaître (échelle,grossissement,détails,....) Si on vous demande d'en faire un schéma interprétatif, ne faites, e aucun cas, un schéma théorique tiré du cours,mais au contraire, une réelle observation annotée du document proposé.
- Si le sujet renferme des résultats expérimentaux exprimés sous forme de graphes, ne paraphraser jamais les courbes proposées;: il est inutile de répéter ce que le graphe montre clairement ( exemple du temps 0 au temps t1, la courbe monte, puis elle se stabilise du temps t1 au temps t2....)
- Si on vous demande de construire un graphe, dites vous bien que la seule difficultés consiste à bien choisir les échelles, ensuite exécutez-le rapidement mais avec soin.
De toute façon les variations exprimées par le graphe doivent être soumises à une interprétation rigoureuse: ainsi la conclusion doit arriver au terme de votre raisonnement et non a priori, avant d'être démontrée.
- Si le sujet contient des résultats d'expériences à interpréter, vous pouvez vous appuyer sur les connaissances acquises pour bâtir un raisonnement. Mais,en aucun cas, cela ne doit atténuer votre propre effort de raisonnement.
- Si on vous demande de réaliser un schéma soignez-en la disposition par rapport au texte. Exécuter le schéma avec crayon bien taillé.
Pour le schéma , rappelez vous qu'un sans titre, ni légende sera considéré comme nul.