Pages

La crise de Cuba

La crise de Cuba

Image result for cuba crise
C'est en 1959 que Fidel Castro prend le pouvoir à Cuba ou régnait une dictature soutenue par les états-unis. Castro commença par leur demander une aide économique, celle-ci fut refusée par Eisenhower. Castro, conseillé par Che Guevara, se tourna alors vers l'URSS et déclara officiellement Cuba communiste en 1960.

 Une tentative de débarquement américaine pour rétablir la dictature en 1961 échoua ( épisode de la baie des Cochons), mais convainquit Castro qu'il était menacé, il demanda donc une assistance militaire à l'URSS. Cette assistance prit la forme de l'installation de fusées nucléaires soviétiques de portée moyenne à Cuba. C'est la découverte par les avions espions de la CIA des bases de rampes de lancement de ces fusées qui va déclencher la crise. C'est à ces bases que Kennedy fait allusion quand il évoque ( des armes stratégiques ).

La présence de bases soviétiques à Cuba est présentée par Kennedy comme ( une modification provocatrice et injustifiée du statuquo , c'est à dire qu'il considère que Khrouchtchev a dépassé les limites de sa zone d'influence. Kennedy reconnaît ainsi implicitement le partage du monde en deux blocs qui s'est alliés, pour l'URSS, les démocraties populaires, la Corée du Nord, la Chine, pour les états-unis, l'europe de l'Ouest, le continent américain entre autres. C'est en reconnaissance de la réalité de ces deux camps que les états-unis n'étaient pas intervenus,par exemple,lors de l'insurrection hongroise de 1956. Kennedy présente donc l'action soviétique comme une véritable provocation qui exige une réaction américaine. Kennedy doit effectivement montrer qu'il défend son camp,organisé minutieusement par toute un série de pactes, il doit garder la confiance de ses alliés, il doit aussi montrer un camp adverse qu'il ne laissera pas les enchères monter, c'est ce qu'il entend par ( si nous voulons que nos amis ou nos ennemis continuent à avoir confiance dans notre courage et notre parole ). Kennedy présente d'emblée cette crise comme gravissime et pouvant aller jusqu'à l'affrontement nucléaire puisqu'il évoque ( le coût d'une guerre nucléaire mondiale), il se pose en champion du monde libre face à ( l'entreprise de domination mondiale ) du communisme, on retrouve là des accents typiques de guerre froide.
la gravité de cette crise reconnue par Kennedy,explique celle des décisions qu'il annonce en ce 22 octobre, après avoir consulté ses alliés directs le général de Gaulle et le Premier ministre britanique Mac Milan : Cuba fera l'objet d'une (quarantaine ) en ce qui concerne les équipements nucléaires, c'est à dire que des bateaux américains intercepteront tout navire soviétique, le fouilleront s'il contient des armes nucléaires. Il faut signaler que, volontairement, Kennedy utilise un mot de la marine marchande et non pas un terme militaire comme blocus, ceci afin de ne pas exacerber encore la tension. D'autre part il prévient le Soviétiques que toute attaque depuis Cuba ( contre toute nation de l'hémisphère occidental) soit contre tout allié américain, appellera une ( riposte complète) c'est à dire nucléaire, non pas contre Cuba, ce qui serait logique et conforme aux habitudes de la guerre froide, mais contre l'URSS elle-même. Concrètement Kennedy annonce qu'il est prêt à faire la guerre nucléaire aux soviétiques, si Cuba lance quelque attaque que ce soit. On comprend donc que le monde entier ait alors vécu des jours d'angoise.


mots clés :
cuba 1962
la crise de cuba 1962
guerre de cuba
crise de cuba guerre froide
cause de la crise de cuba