Pages

Pollution microbiologie




Pollution microbiologie




Définition de la pollution 

modification défavorable du milieu naturel qui apparaît en totalité ou en partie travers des effets directs ou indirect . ces modification vont affecter l’homme ( ressource agricole,produit bio …).

Impacts majeurs des rejets polluants sur les milieux récepteur :


Contribution à la diminution du O2 dissous dans l’eau ( à cause de la consommation par les polluants)
Phénomène de toxicité igue ou accumulation de polluants a effet de toxicité différée.
Phénomène résultant de déversement excessifs de substances azotées et phosphoré.
Phénomène de contamination bactérienne ou virale …
Système : biotope & biocénose
Biotope : pas vivant exemple : sel ,sable,argile,…
Biocénose : vivant exemple : poisson,animaux,végétaux ;

Un système est une communauté d’organisme avec leur environnement physique et chimique qui fonctionne comme entité écologique synthèse de la matière organique
Dégradation de la matière organique accumulée
Décomposition  (minéralisation) des substances organique
Structure du milieu naturel : servir de source alimentaire riche pour d’autres
Organisme chimio hétérotrophe

Pour réaliser ces fonctions, les micro-organismes doivent trouver dans le milieu naturel tous les éléments nécessaires à leur croissance et leur reproduction qui est affectée : par
Température, concentration O2 dissous, concentration des éléments nutritifs, Rayonnement solaires.

Les lois d’interactions :

La loi de Liebig ou loi du minimum : la croissance est limitée par le plus rare des éléments chimique indispensable au développement de l’organisme
La loi de Herford  ou loi de tolérance : chaque organisme demande une série complexe de conditions pour se développer, la croissance est assurée si chacun des conditions reste à l’intérieur d (une gamme de tolérance par l’organisme considère

Les micro-organismes : agent biogéochimique :




Impacts d’une pollution organique sur le milieu récepteur 



Les Cycle du carbone
Cycle du soufre
Cycle d’azote
Cycle de fer



-         les eaux naturels : diviser on deux


Les milieux marins (océans)   et les milieux dulçaquicoles


Les milieux marins : 

97% des eaux de terre, la grande partie est en haute mer (> 1000m) 75%
Salinité : 33 à 37 g/l des sels dans la mer
Anions : Cl (55%), sulfate (7,7%), le brome Br., fluor F, borate, Bicarbonates.
Cations : sodium Na(30%) , Magnésium Mg 3.7%, Calcium,potassium K, strontium Si
Gaz dissous : O2, N , Carbonique
Forme vivantes : phytoplancton , zooplancton :crustacés,mollusque,radiolaires
Les bactéries

Les milieux dulçaquicoles : 

elle représentent une petite partie, mais importante comme source d’eau potable ( eau souterraines ( nappe profonde , nappe phréatique)  et les eaux superficielle : ruisseaux,rivières,fleuves,lacs,…)

Les eaux alimentaires :

Maladies transmises par les eaux d’alimentation
Facteurs favorisant la transmission :
Agent pathogène : pathogénicité, virulence,contagiosité,DMI
Environnement : Température,milieu nutritif,condition d’agrégation, réservoir de germe et vecteurs ( cycle parasitaire).
L’individu : résistance vis-à-vis la maladie, peut être source,cible d’infection, vaccination , exposition….